Archives

Nicolas Tardy par Meriol Lehmann

Auteur associé en 2022, Nicolas Tardy est invité à s’immerger dans l’univers des trois expositions annuelles et composer librement autour des œuvres selon son langage spécifique.

Écrivain né en 1970, vit à Marseille.
Après des études en art et multimédia, Nicolas Tardy se consacre uniquement à l’écriture poétique. Celle-ci trouve sa source dans une pratique du montage qui constitue l’écriture et lui permet d’intégrer des sources diverses, écrites directement ou prélevées, considérées sans hiérarchie.
La question de la représentation — notamment via l’ekphrasis, la poésie documentaire et la novélisation — est au cœur de son travail. Il se prête régulièrement à des lectures publiques et collabore volontiers avec des artistes et des musiciens.
Par ailleurs, il partage son temps entre l’animation d’ateliers d’écriture, des workshops en écoles d’art, de l’enseignement en écriture numérique.
Il codirige, avec Caroline Scherb les éditions Contre-mur qui publient de la poésie sous forme de livres numériques. Il est également co-fondateur de Calopsitte, association d’actions culturelles basée à Marseille, ayant pour objet de travailler la langue par le biais de l’oral et/ou de l’écrit grâce aux apports du numérique et d’explorer les possibilités du numérique en lien avec la littérature.

Sélection de publications :

  • Localisation Londres, livre, éditions Lanskine, 2022
  • Dans l’architecture, livre écrit à quatre mains avec Chantal Neveu (Qc), éditions Rhizome, Québec, 2022 (à paraître)
  • Vampirisation, livre numérique en collaboration avec Arnaud Mirland (composition, musique, chant), La Marelle, Marseille, 2021.
  • L’image contient peut-être, participation au projet Acoustic Cameras (www.acousticcameras.org), 2021.
  • Monde de seconde main, livre, Éditions de l’Attente, Bordeaux, 2019.
  • Centons dans le n°175 de la revue Estuaire « Internet », Québec, 2018.
  • Gravitations autour d’un double soleil, livre, éditions série discrete, Bordeaux, 2018.
  • Les à-côtés, dans le n°16 « Anecdotes et faits divers » de la revue Espace(s), éditée par l’Observatoire de l’Espace du Centre National d’Etudes Spatiales, Paris, 2018.
  • Esprits de l’eau, d’apres Kachina 1, Kachina 11, Kachina 12 de Ettore Sottsass dans le catalogue Une maison de verre – le Cirva, Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, Éditions Parentheses, Marseille 2017
Vannina Maestri © Biennale des poètes - 2017

Auteure associée en 2021, Vannina Maestri est invitée à s’immerger dans l’univers des trois expositions annuelles et composer librement autour des œuvres selon son langage spécifique.

Vannina Maestri conçoit l’écriture comme un territoire passager en continuelle mutation où des propos s’entrecroisent sur une surface qui minerait un discours vrai ; ceci comme si le texte n’était pas vraiment dans un territoire exact ni utopique mais simplement variable.

Une architecture du monde tout en effondrement dans sa stabilité, en continu dans le discontinu. Constructions, montages d’énoncés qui sitôt tenus s’effondrent sur eux-mêmes. (Hortense Gauthier)

Vannina Maestri vit à Paris. Après avoir co-dirigé la revue JAVA, elle collabore à diverses revues françaises et étrangères (Revue de Littérature Générale, Yang, Quaderno, Prospectus, Nioques, Action poétique, Tija, Cambridge conference of contemporary poetry, The Germ, etc.).
L’auteure participe à des lectures publiques (Paris, Cambrigde, New York, Montpellier, Bordeaux, Marseille, Nantes, Stockholm, Rome, etc…) et à des émissions ou à des créations radiophoniques.

Résidence château de Lavigny (Suisse), septembre 2007.
Bourse de création, Centre National du Livre, 2003.

Bibliographie
OUVRIERS VIVANTS, éditions Al Dante, 1999 (ouvrage collectif)
DEBRIS D’ENDROITS éditions l’Atelier de l’Agneau, coll. Architextes, 1999
AVEZ-VOUS RENCONTRE QUELQU’UN EN DESCENDANT L’ESCALIER, éditions Derrière la Salle de Bains, 2001
VIE ET AVENTURES DE NORTON OU CE QUI EST VISIBLE A L’ŒIL NU, éditions Al Dante, collection Niok, 2002
JOURNAL – PETITES NOTES SUR LE LAND-TEXT in Poésie ? Détours (collectif) Ed. Textuel, 2004
MOBILES, éditions Al Dante, 2005.
FAMILLE D’ACCUEIL in Vox Hôtel (ouvrage collectif), éd. Néant, 2006
IL NE FAUT PAS S’ENERVER, éd. Dernier Télégramme, 2008.
ENVIE DE RIEN, éd. Publie.net, 2008.
Miss Marple has some ideas, éd. Derrière la Salle de Bains, 2008.
Black blocs, éd. Derrière la Salle de Bains, 2009.
MOBILES 2, éditions Al Dante, 2010.
A STAZZONA (avec Dominique Villa et Jean-Michel Battesti), éditions Al Dante, 2011.

Anthologies
Pièces détachées : une anthologie de la poésie française d’aujourd’hui, éditions Pocket, coll. Poésie, 2000.
Anthologie Seghers 2008.
Ecrivains en séries, Emmanuel Rabu éditions Léo Scheer, 2009.
Calligrammes & compagnie, et cetera… Des futuristes à nos jours, une exposition de papier, éd. Al Dante, 2010.
Poésure et sculptrie, dir. Laurent Prexl, éditions Al Dante, 2010.
Poezia totale 1960-2010, France, éd. Fondazione Sarenco, 2015
Poètes français du XXIème siècle : entretiens, Literary Criticism , Nathalie Wourm, 2017

Revues récentes
Montage et minage, Entretien avec Emmanuèle Jawad, Création et politique, Revue Diacritik, 2016
Nobody Van Gogh, texte inédit, Revue Sarrazine n° 16, 2016
La perception de l’espace, Revue PLI, n° 6, 2016-2017
Je travaille, Revue remue.net, 2017

Laura Vazquez © photo : Erlend Wichne

Auteure associée à la saison culturelle 2019/2020, Laura Vazquez est invitée à s’immerger dans l’univers des quatre expositions annuelles et composer librement autour des œuvres selon son langage spécifique.

Les expositions
Où sommes-nous
Se suspendre aux lendemains
Algotaylorism
Petit Programme

Laura Vazquez vit à Marseille où elle se consacre l’écriture poétique et narrative.
En 2014, elle reçoit le prix de la Vocation pour son livre La main de la main, elle est également lauréate 2016 des ateliers Médicis, et lauréate 2017 des résidences d’écriture de la Fondation
Michalski pour l’art et la littérature.
Ses livres sont publiés aux éditions Maison Dagoit, L’arbre à parole, Plaine Page, et Cheyne éditeur. On trouve ses textes au sommaire de nombreuses revues (If, Nioques, Espace(s), La mer gelée, Littérature…) et certains ont été traduits en chinois, anglais, espagnol, portugais, norvégien, néerlandais, allemand et italien.
Elle donne de nombreuses lectures de ses poèmes à travers le monde : Ming Contemporary Art Museum de Shanghai (Chine), Festival Actoral, Centre Pompidou, Fondation Louis Vuitton, Musée d’art contemporain de Genève (Suisse), Maison de la poésie de Paris, Norsk Litteraturfestival (Norvège),  Festival Voix Vives de Tolède (Espagne), Centre d’art d’Amsterdam Perdu (Hollande) …
Elle anime régulièrement des Masterclass et des ateliers d’écriture, notamment au Centre International de poésie de Marseille, à la médiathèque d’Argenteuil, à l’école nationale supérieure d’art de Paris-Cergy, à l’école supérieure d’art d’Aix, à l’université de Montpellier, à l’école supérieure d’Arts et Média de Caen, ou dans le cadre de festivals comme Oh les beaux jours ! à Marseille, auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de documentalistes, de prisonniers, de primo-arrivants, et de professeurs.
Enfin, elle fait partie du groupe Tsuku et, depuis 2014, elle édite la revue MUSCLE avec Roxana Hashemi.