Anna Craycroft, 'Chalkboard', 2010 - Peinture d'ardoise sur bois, 3048 x 15 x 244 cm
Vue du Blanton Museum of Art Austin TX - © Anna Craycroft

Le titre The Live Creature (La Créature Vivante) est tiré du premier chapitre de L’art comme expérience de John Dewey, paru en 1934. Bien que le livre ait reçu à l’époque un accueil mitigé, il est devenu avec le temps, et au fil des relectures successives, une référence majeure sur l’éducation artistique et les rapports entre art et vie quotidienne. Selon Dewey, l’autonomie de l’expérience artistique est ancrée dans la fonction sociale de l’art. De là naissent des pratiques à caractère relationnel dont on comprend l’organisation au fur et à mesure de leurs productions.

La théorie de Dewey peut être vue comme une tentative de comprendre la pratique artistique, ce qu’elle a d’important et de singulier, ses manifestations physiques (“l’objet expressif”) à travers un processus tout entier. L’élément fondamental n’est alors plus “l’œuvre d’art” matérielle mais le développement d’une “expérience”.

Se distinguant de cette approche théorique, l’exposition présente des projets qui explorent les liens entre l’éducation artistique et la pratique de l’art, l’artisanat comme moyen de se référer au monde, le corps comme sujet de transmission et l’importance des processus urbains et naturels qui nous entourent. Ces éléments deviennent le point de départ de processus de recherches et de productions individuelles et collectives, faisant de l’art un outil d’une meilleure compréhension de nos modes de vie.

Anna Craycroft (USA), Esther Ferrer (ESP), Adelita Husni-Bey (IT), Allan Kaprow (USA), Teresa Lanceta (ESP), Nicolas Malevé (BE), Aimée Zito Lema (NL)

Une proposition de Soledad Gutierrez.

Soledad Gutiérrez (née en 1976 à Torrelavega en Espagne) est commissaire indépendante et chercheur.
Elle a travaillé jusqu’en 2014 en tant que commissaire au Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA). Auparavant, elle a dirigé, à Londres, le programme d’expositions de la Hauser & Wirth Gallery et de la Whitechapel Art Gallery.
De 2014 à 2017, elle a collaboré en tant que commissaire avec Manufactories Of Caring Space-Time, un projet européen de la Fondation Tàpies à Barcelone ; le Museum voor Schone Kunsten (MSK) à Gand (Belgique) et le FRAC Lorraine, spécialisé sur les potentialités des pratiques collectives et immatérielles de l’art contemporain. Elle a également publié dans divers magazines et catalogues.

L’exposition bénéficie du soutien de l’Acción Cultural Española, AC/E 

The Live Creature fait partie d’Oh ! Pays-Bas, saison culturelle néerlandaise en France 2017-2018 

 

L’entreprise Prevel Signalisation est mécène de La Kunsthalle