Vincent Honoré en collaboration éditoriale avec Åbäke et Anna Colin signe «Des savoirs bouleversés – Unsettled Knowledge». Cette publication se pose comme le quatrième et dernier mouvement d’un cycle de 3 expositions proposé par Vincent Honoré en 2012, centré sur la relation entre art et savoir ou, plus précisément, sur la tendance ascendante de l’art à s’emparer de savoirs issus de disciplines au-delà de leurs domaines de compétences premières.

Les deux premiers mouvements – l’exposition monographique de Benoît Maire et l’exposition collective L’entre-deux : des savoirs bouleversés – s’intéressaient notamment au « dépouillement » d’un savoir et de sa source à des fins formelles ; à l’interstice ou encore au moment suspendu où la recherche cesse et l’objet devient. Le troisième mouvement conçu par Simon Starling témoignait, lui, d’un effort de requalification d’un savoir et d’outils passés, touchant plus spécifiquement à l’héritage industriel de la ville de Mulhouse et des locaux de la Kunsthalle.

Le dernier mouvement clôt ce cycle en s’aventurant un pas plus loin, c’est-à-dire en s’intéressant au brouillage entre artiste et spécialiste ou, autrement dit, en explorant le rôle de l’artiste comme « intermédiaire entre les champs de connaissances spécialisés et les autres membres de la sphère publique », pour reprendre les mots de l’artiste Claire Pentecost. Les praticiens et projets proposés pour ce dernier mouvement ont chacun une relation à un savoir ou une discipline spécifique. Aussi, tous adoptent une approche et un langage formel différents, n’appelant pas le didactisme, mais utilisant plutôt des détours tels que la fiction, la spéculation, la théâtralité, l’écriture automatique ou la métaphore et, prenant des formes variées – essais visuels, textes, scénari, poèmes, dessins.

Avec des contributions de Louise Hervé & Chloé Maillet, Mathieu Kleybe Abonnenc, Jochem Lempert , Claudio Triozzi et Goldin & Senneby