Thomas Georg Blank & Işik Kaya, "When looking at stones I get sucked into deep time, when looking at my harddrive I’m afraid that it will break", 2020

[English and German below]

Pour la Regionale de cette année, nous proposons une expérience cinématographique à mi-chemin entre salle de visionnage et espace d’exposition.
Chaque jour, nous sommes témoins de la nature de l’impermanence. Pourtant, beaucoup d’entre nous résistent au lâcher prise en s’accrochant à l’illusion que les choses resteront permanentes. Développer la résilience à travers l’adversité nous aide à persévérer dans les voyages périlleux de la vie.
RESISTING PERMANENCE présente six films et vidéos de Ruth BaettigGuillaume Barth, Thomas Georg BlankIşik Kaya, Anuk Jovović, Marian Mayland et Mariana Murcia. Les œuvres de cette exposition abordent les sujets essentiels de notre époque : la surveillance, la liberté, la résistance, les parcours individuels et la responsabilité. Les artistes rêvent d’un avenir plus juste et s’interrogent sur les propriétés belles et douloureuses de l’impermanence. Ils tentent de donner un sens à nos interconnexions, en cherchant le réel sous la surface, en essayant de trouver la justice et la paix et le désir de transcendance.

Commissariat : Chantal Molleur

Vernissage le jeudi 25 novembre de 18:00 à 20:00

Exposition annuelle de groupe développée dans le cadre de la Régionale, une coopération transfrontalière de 19 institutions en Allemagne, en France et en Suisse, avec un focus sur la production artistique contemporaine locale dans la région tri-rhénane autour de Bâle.


[Eng]

Every day, we are witnessing the nature of impermanence. Nevertheless, many of us have resistance of letting go holding on to false impressions that things will remain permanent. Growing resilience through adversity helps us to persevere through the perilous journeys of life. For this year’s Regionale, we are proposing a cinematographic experience between the viewing room and the exhibition space at La Kunsthalle Mulhouse.
RESISTING PERMANENCE permanence has six films and videos works from Ruth Baettig, Guillaume Barth,   Thomas Georg Blank & Işik Kaya, Anuk Jovović, Marian Mayland and Mariana Murcia. The works of this exhibition draw on fundamental issues of our time; surveillance, liberty, resistance, personal journeys and accountability. The artists dream of a fairer future and question the beautiful and painful properties of impermanence. They try to make sense of our interconnectedness, looking for the real beneath the surface, trying to find justice and peace and ascertain the desire for transcendence.

Curator: Chantal Molleur

Opening on Thursday November 25th, from 6 to 8 pm

The exhibition is organised on the occasion of Regionale, an annual trinational programme.


[De]

Jeden Tag erleben wir die Natur der Unbeständigkeit.

Doch sträuben sich viele von uns loszulassen, indem sie sich an die Illusion klammern, dass die Dinge dauerhaft sind. Doch nur, wenn wir eine Resilienz gegen die Widrigkeiten des Lebens entwickeln, können wir die herausfordernde Reise durch das Leben bestehen.
Die diesjährige Regionale bietet den Besucher:innen eine filmische Erfahrung zwischen Projektions- und Ausstellungsraum.
Die sechs Filme von RESISTING PERMANENCE greifen grundlegende Themen unserer Epoche auf: Überwachung, Freiheit, Widerstand, individuelle Lebenswege und Verantwortung. Die Künstler:innen träumen von einer gerechteren Zukunft und hinterfragen sowohl die schönen als auch die schmerzhaften Eigenschaften von Unbeständigkeit. Sie versuchen, den Verflechtungen in unseren Leben einen Sinn zu geben, suchen das Reale unter der Oberfläche, versuchen Gerechtigkeit und Frieden und den Wunsch nach Transzendenz zu finden.

Kunstler:innen: Ruth Baettig, Guillaume Barth,  Thomas Georg Blank & Işik Kaya, Anuk Jovović, Marian Mayland, Mariana Murcia
Kuratorin: Chantal Molleur

Eröffnung: Donnerstag den 25.November, 18 -20 Uhr

Eine jährliche Gruppenausstellung, entwickelt im Kontext der Regionale, einer grenzüberschreitenden Kooperation von 19 Institutionen in Deutschland, Frankreich und der Schweiz mit dem Fokus auf lokale, zeitgenössische Kunstproduktion in der Drei-Länder-Region um Basel.

 

Chantal Molleur, suisso-canadienne est co-fondatrice et commissaire de White Frame. Elle a produit et organisé plus de 40 projets avec White Frame depuis sa création en 2011. Avant de s’installer en Suisse en 2005, elle  a travaillé dans le milieu des arts médiatiques canadiens pendant plus de vingt ans. Elle est également promotrice culturelle. Elle soutient les institutions, les réalisateurs et les artistes des prémices d’un projet artistique au lancement et la promotion de ce dernier. Elle encadre également des étudiants en cinéma (baccalauréat et maîtrise), offrant aux diplômés de la Lucerne School of Art and Design un plan promotionnel d’un an et un soutien à la distribution de leurs films. Elle collabore étroitement avec Freihändler Film Production pour l’évaluation et la promotion des films.
witheframe.ch