Tanja Boukal, "Rewind: Industry", 2019

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le centre d’art contemporain et les Archives de Mulhouse proposent une rencontre à propos des recherches de Tanja Boukal que les deux structures ont accueillie dans le cadre de son projet de recherche et de création autour des archives de DMC.

Tanja Boukal a été accueillie, pendant plusieurs mois par La Kunsthalle et Les Archives de Mulhouse pour un projet de recherche et de création. De ce travail est né un ensemble d’œuvres exposées à La Kunsthalle.
Tanja s’est intéressée au fonds documentaire de DMC et au travail de Thérèse de Dillmont (1846-1890), brodeuse, formée à l’Académie de broderie de Vienne, auteure de l’Encyclopédie des ouvrages de dames, fondatrice d’un atelier de broderie à Dornach, créatrice et éditrice de modèles pour DMC.
Sous la forme d’un dialogue Tanja Boukal et Eliane Michelon interrogeront la place et la valeur des souvenirs et documents retenus et réinvestis par l’artiste.
Ensemble, elles se demanderont si les œuvres participent à dessiner un futur raisonné ?

Dialogue entre Tanja Boukal, artiste et Eliane Michelon, directrice des Archives de Mulhouse.
Modération : Loïc Beck, archiviste.
La rencontre sera transmise en direct sur Radio MNE

Gratuit, sur réservation obligatoire (places limitées à 15 personnes) 03 69 77 66 47 / kunsthalle@mulhouse.fr

Eliane Michelon est conservateur en chef du patrimoine et directrice des Archives de Mulhouse. De par ses fonctions, elle s’implique particulièrement dans la collecte et à la mise en valeur des archives privées et notamment des archives d’entreprises. En charge des collections patrimoniales de DMC, elle s’intéresse notamment aux « arts de faire » dans les travaux d’aiguilles féminins, en lien avec les temporalités multiples de la vie des femmes.

Loïc Beck est né à Mulhouse. Diplômé d’un Master en art de la Haute école des arts du Rhin, il complète sa formation par un Master Histoire MECADOC dans la spécialité archivistique à l’Université de Haute-Alsace.
Il réalise plusieurs missions de classements de fonds d’archives associatives et d’archives d’artistes avant de participer puis de conduire des projets d’exposition. En 2018, il lance son activité d’archiviste indépendant dans l’optique de réaliser des classements d’archives suivis de la conception de projets de valorisation mettant en valeur et sensibilisant la sauvegarde du patrimoine de l’Alsace. Passionné d’histoire contemporaine, il cherche à développer des projets autour des archives privées.