La Kunsthalle, La malterie (Lille),  Artistes en résidence (Clermont Ferrand), et voyons voir | art contemporain et territoire (Aix-en-Provence) développent en 2017 une résidence nomade de commissaire d’exposition.
Suite à un appel à candidature, Nicolas de Ribou a été choisi pour réaliser plusieurs séjours dans chacun des lieux pendant l’année, pour rencontrer de nombreux artistes et acteurs des différents territoires dans la variété des contextes offerts par chacune des structures.

Le programme se développe autour de 2 périodes étalées de mai à octobre 2017, composées à chaque fois d’un séjour d’une semaine dans chacun des 4 lieux de résidence.

1er séjour :
> du 29 mai au 7 juin : La Malterie
> du 8 au 17 juin : La Kunsthalle
> du 18 au 27 juin : Artistes en résidence
> du 28 juin au 7 juillet : Voyons Voir

2nd séjour :
> du 11 au 20 septembre : Voyons Voir
> du 31 au 30 septembre : Artistes en résidence
> du 1er au 10 octobre : La Kunsthalle
> du 11 au 20 octobre : La Malterie

Nicolas de Ribou (1983) vit et travaille entre la France, la Belgique et l’Espagne. Il développe depuis 2009 des projets d’expositions indépendants, a été Chargé de production au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains (2009-2011), curateur d’une collection d’art contemporain privée (2011-2016) et directeur de Poppositions, rencontre internationale d’espaces d’art indépendants (2016).

De janvier à avril 2017, il est en résidence curatoriale à La Box – Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges où il met en place la programmation “Souvenir de Mwene Mutapa – Cartographie exotique d’une collection”, composée de trois volets d’expositions et de rencontres. Ses recherches s’orientent vers des problématiques territoriales au sein du monde de l’art et des pratiques artistiques, et surtout à l’émergence de ces pratiques sur des territoires donnés. Que nous donnent-elles à voir, à comprendre de nos sociétés? Comment nous construisent-elles dans notre rapport à l’autre? Comment influencent-elles notre compréhension de l’Histoire, nous permettent-elles de remettre en question nos propres constructions et celles que l’on voudrait nous imposer?

De Mai à Octobre 2017, il poursuivra cette recherche dans le cadre de la résidence curatoriale nomade.
www.abelnicosdriou-project.com

Projet réalisé en partenariat avec Arts en résidence – Réseau national