Tanja Boukal, "Rewind: Industry", 2019
Tanja Boukal, "Rewind: Industry", 2019. Broderie sur canevas imprimé.

On pourrait avancer que l’histoire du XXème siècle a un statut de contemporain parce qu’elle est encore mobilisable par de nombreuses mémoires. S’en saisir pour penser le futur est alors urgent et c’est un devoir que les artistes ont accompli pour cette exposition. Les souvenirs sont remontés de manière inégale parce que face au temps qui passe ils n’ont pas la même résistance.

The monument, the work and the seahorse
It could be argued that the history of the 20th century has a contemporary status because it lives on in many memories. There is an urgency, then, to grasp it to reflect upon the future, which is what the artists have achieved for this exhibition.

Véronique Arnold (FR), Hélène Bleys (FR), Irina Botea (RO) et Jon Dean (UK), Tanja Boukal (AT), Igor Grubic (HR), Zhanna Kadyrova (UA)