© Phigmento

Dans le cadre de son partenariat avec Atelier Mondial, programme de résidences international, et le musée du textile d’Oaxaca, La Kunsthalle accueille de mars à juin 2019 Daniel Villela pour une résidence de recherche textile.

J’aime raisonner mon travail comme un dialogue visuel entre la photographie et langage abstrait. Le réseau urbain en tant que créateur de systèmes modulaires. La poursuite du textile et l’expérimentation comme moyen d’expression.
Daniel Villela

Il aime décrire son travail comme un jeu visuel entre la photographie et le langage abstrait. L’environnement urbain est pour lui un générateur de systèmes modulaires et de motifs géométriques (metaschemas).
Villela réalise ses recherches par l’expérimentation de textiles, la teinture avec des colorants naturels et la sérigraphie comme ressource d’expression visuelle.

Il est fondateur et créatif de Phigmento, un projet de conception qui promeut la culture, le développement durable et le sauvetage des traditions des villages d’artisans. Son travail l’a amené à exposer à la fois dans les galeries et dans les foires de design, comme la Galerie Quetzalli dans la ville d’Oaxaca, le Museo amparo de Puebla ou le Musée d’art contemporain de l’Université de Mexico.
En 2017, il fait une collaboration avec la New York Fashion Week. Il a été publié dans plusieurs magazines tels que: l’officiel, Vogue, Robb rapport entre autres.
Découvrez ses travaux : www.behance.net/DVillela

En partenariat avec la Fondation Christoph Merian.