Archives

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Depuis plus de 15 ans, Anne Marie Maes pose un regard non anthropocentrique sur le monde, orientant sa recherche sur la relation symbiotique entre l’ensemble des micro-organismes vivants comprenant plantes, bactéries et champignons.
Pour son projet mulhousien, l’artiste poursuit ses investigations dans le cadre d’une résidence de recherche autour des micro-organismes comme mediums de création et s’intéresse, plus particulièrement, à ce que lui offrent les terres alsaciennes pour créer des œuvres inédites en collaboration avec une équipe de microbiologistes du CNRS – Université de Strasbourg.


For more than 15 years, Anne Marie Maes has been taking a non-anthropocentric look at the world, focusing her research on the symbiotic relationship between all living micro-organisms, including plants, bacteria and fungi.

For her project in Mulhouse, the artist continues her investigations during a research residency on micro-organisms as a medium of creation, and she is particularly interested in what the Alsatian soils have to offer her for the creation of new works in collaboration with a team of microbiologists from the CNRS – University of Strasbourg.

 

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

[English and German below]

La Kunsthalle Mulhouse accueille Alchimia Nova, une exposition de l’artiste belge Anne Marie Maes du 17 février au 30 avril 2023.
Depuis plus de 15 ans, elle pose un regard non anthropocentrique sur le monde, orientant sa recherche sur la relation symbiotique entre l’ensemble des micro-organismes vivants comprenant plantes, bactéries et champignons.
Pour son projet mulhousien, Anne Marie Maes poursuit ses investigations dans le cadre d’une résidence de recherche autour des micro-organismes comme mediums de création et s’intéresse, plus particulièrement, à ce que lui offrent les terres alsaciennes pour créer des œuvres inédites en collaboration avec une équipe de microbiologistes du CNRS – Université de Strasbourg. Suite à de nombreuses cueillettes, Anne Marie Maes élabore une palette de couleurs caractéristique de la région grâce aux pigments obtenus par extraction ou décoction de plantes sauvages, champignons et bactéries du sol.
Au cœur de l’exposition sera installé le Lab for Form & Matter, œuvre-laboratoire-atelier d’artiste, cœur battant de l’interaction avec les scientifiques et les publics. Cet espace de recherche sera activé par l’artiste lors de temps forts durant lesquels elle invitera les publics à participer à son projet.
Alchimia Nova est une exposition vivante et évolutive composée de nouvelles expérimentations et d’œuvres existantes, toutes inspirées par le rythme, l’énergie, la beauté et l’inventivité de la nature.
Commissariat : Sandrine Wymann

Vernissage jeudi 16 février 2023 de 18h à 20h.

Anne Marie Maes est une artiste multidisciplinaire qui vit et travaille à Bruxelles. Dans sa pratique, elle combine l’art et la science, avec un intérêt particulier pour la biotechnologie, les écosystèmes et les processus alchimiques. Elle travaille avec une gamme de médias biologiques, numériques et traditionnels, y compris des organismes vivants. Sur le toit de son studio à Bruxelles, elle a créé un laboratoire en plein air et un jardin expérimental où elle étudie les organismes symbiotiques et les processus que la nature utilise pour créer des formes. Les projets à long terme “Bee Agency” et “Laboratory for Form and Matter” – dans lesquels elle expérimente avec des bactéries et des textiles vivants – fournissent un cadre qui a inspiré un large éventail d’installations, de sculptures, de photographies, d’objets et de performances – tous à l’intersection de l’art et de l’écologie.
Anne Marie Maes a exposé ses œuvres dans des centres d’art et des festivals du monde entier. Elle a reçu une mention honorable à Ars Electronica pour son projet de recherche en cours intitulé “The Intelligent Guerrilla Beehive”. annemariemaes.net


[Eng]
La Kunsthalle Mulhouse will host Alchimia Nova, an exhibition by Belgian artist Anne Marie Maes, from February 17 to April 30, 2023.
For more than 15 years, the artist has been taking a non-anthropocentric look at the world, focusing her research on the symbiotic relationship between all living micro-organisms, including plants, bacteria and fungi.
For her project in Mulhouse, Maes continues her investigations during a research residency on micro-organisms as a medium of creation, and she is particularly interested in what the Alsatian soils have to offer her for the creation of new works in collaboration with a team of microbiologists from the CNRS – University of Strasbourg. After several harvests, Maes elaborates a palette of colors characteristic of the region using pigments obtained from the extraction or decoction of wild plants, mushrooms and bacteria from the soil.
At the heart of the exhibition will be the Lab for Form & Matter, a work in the form of a combined laboratory and artist’s workshop and the center of the artist’s interactions with scientists and the public. This research space will be set in motion by the artist at key moments when she will invite the public to participate in her project.
Alchimia Nova is a living, evolving exhibition composed of new experiments and existing works, all inspired by the rhythm, energy, beauty and inventiveness of nature.
Curator: Sandrine Wymann

Opening: Thursday, February 16th from 6 to 8 pm

Anne Marie Maes is a multidisciplinary artist who lives and works in Brussels. Her practice combines art and science, with a particular interest in biotechnology, ecosystems and alchemical processes, and she works with a range of biological, digital and traditional media, including living organisms. On the roof of her studio in Brussels, she has created an outdoor laboratory and experimental garden where she studies symbiotic organisms and the processes nature uses to create form. Her long-term projects « Bee Agency » and « Laboratory for Form and Matter, » in which she experiments with bacteria and living textiles, provide a framework that has inspired a wide range of installations, sculptures, photographs, objects and performances, all at the intersection of art and ecology.
Anne Marie Maes has exhibited her work at art centers and festivals around the world. She received an honorable mention at Ars Electronica for her ongoing research project, « The Intelligent Guerrilla Beehive. »
annemariemaes.net


[De]

Vom 17. Februar bis 30. April 2023, zeigt die Kunsthalle Mulhouse Alchimia Nova, eine Ausstellung der belgischen Künstlerin Anne Marie Maes.
Seit mehr als 15 Jahren schaut sie mit einem nicht anthropozentrischen Blick auf die Welt und stellt in das Zentrum ihrer Forschungen die symbiotische Beziehung zwischen Pflanzen, Bakterien und Pilzen.
Während ihrer Residenz betreibt Anne Marie Maes Nachforschungen für das Projekt, was in der Kunsthalle zu sehen ist, beschäftigt sich mit Mikroorganismen als kreatives Mittel und interessiert sich im Besonderen für das, was die Elsässer Erde bietet, um ganz und gar neue Werke in Zusammenarbeit mit der CNRS-Mikrobiologen-Forschergruppe der Universität Straßburg zu erschaffen.  Ausgehend von mehreren Bodenproben entwickelt Anne Marie Maes eine Palette von für die Region charakteristischen Farben. Die Pigmente gewinnt sie durch ein Verfahren der Extraktion und des Auskochens von wilden Pflanzen, Pilzen und Bodenbakterien.
Das Herz der Ausstellung ist das Lab for Form & Matter, eine Art Künstler-Labor-Werkstatt, wo Wissenschaftler und das Publikum interagieren. Dieser Forschungsraum wird von der Künstlerin während der Ausstellung und zu bestimmten Zeiten für das Publikum geöffnet – während sogenannter partizipativer Momente.
Alchimia Nova ist eine lebende und sich weiter entwickelnde Ausstellung, die sich aus neuen Experimenten und schon existierenden Werken zusammensetzt. Dabei ist der Rhythmus, die Energie, die Schönheit und die Kreativität der Natur Inspirationsquelle.

Eröffnung: Donnerstag den 16. Februar, 18 – 20 Uhr

Anne Marie Maes lebt und arbeitet als multidisziplinäre Künstlerin in Brüssel. In ihrer Praxis als Künstlerin verbindet sie Kunst und Wissenschaft mit einem besonderen Interesse für die Biotechnologie, Ökosysteme und alchimistische Prozesse. Sie arbeitet mit einer Bandbreite von verschiedenen Materialien – biologisch, digital und traditionell sowie mit lebendigen Organismen. Auf dem Dach ihres Künstlerstudios in Brüssel hat sie ein Freiluftlabor eingerichtet und einen experimentellen Garten angelegt, in denen sie symbiotische Organismen und formgebende Prozesse der Natur untersucht. Die Langzeitprojekte „Bee Agency“ und „Laboratory for Form and Matter“ – während der sie mit Bakterien und lebenden Textilien experimentiert – geben einen Rahmen, in dem eine Vielzahl von Installationen, Skulpturen, Fotografien, Objekte und Performances entstehen – alle geprägt durch die Intersektionalität von Kunst und Ökologie.
Anne Marie Maes stellt ihre Werke in Kunstzentren und bei Festivals weltweit aus. Sie hat für ihr aktuelles Forschungsprojekt „The Intelligent Guerrilla Beehive“ das Prädikat ‚ehrenwert‘ erhalten.
annemariemaes.net

Le fonds d’art contemporain / The contemporary Art Funds [N.A !] Project est partenaire du projet / is partner of the project.

L’exposition Alchimia Nova est soutenue par /is supported by Flanders State of the Art et / and Centre Wallonie-Bruxelles/Paris

        

L’exposition est réalisée avec le soutien de / The exhibition is produced with the support of DMC.

© La Kunsthalle Mulhouse

Visite-atelier à la semaine pour les 6 à 12 ans.

Tout au long de la semaine, le parcours Kunskids amène les jeunes visiteurs à découvrir l’exposition Alchimia Nova de manière ludique.
En compagnie de l’artiste Juliette Vergne, les jeunes participants utiliseront ce que la nature peut nous offrir afin de réaliser différentes productions.
Durant ces après-midis, ils découvriront différentes techniques d’impression naturelles telles que l’eco-print, et le tataki-zomé, et apprendront à réaliser eux-mêmes leurs couleurs, et leurs outils de dessin.

Gratuit, sur inscription (places limitées) au 03 69 77 66 47 / kunsthalle@mulhouse.fr.

Juliette Vergne travaille le textile et oriente sa pratique vers une production responsable, soucieuse de l’environnement. Dans son approche du textile, elle souhaite revaloriser les techniques d’impression anciennes ou encore des teintures naturelles.

Véronique Vassiliou

Auteure associée en 2023, Véronique Vassiliou est invitée à s’immerger dans l’univers des trois expositions annuelles et composer librement autour des œuvres selon son langage spécifique.

Plus de 50 ans et paires de chaussures, plus de 100 cactées et succulentes, plus de 20 livres, plus de 150 chroniques et textes critiques publiés dans plus de 40 revues françaises et étrangères, plus de 200 lectures, quelques performances, plusieurs expositions, de nombreuses broderies sauvages, 1 fracture, 1 tendinite et 1 thèse, Véronique Vassiliou pratique patiemment le croisement des genres (le dessin, la cuisine, la couture, la chronométrie, l’écriture, la botanique, etc.).

« Les livres de Véronique Vassiliou, qu’ils empruntent à la fiction, au scénario, au récit de voyage, à la méditation esthétique ou à la tentative autobiographique, ont en commun de détourner, au sens fort du terme, la langue du réel. […] Tous ses ouvrages s’imposent comme des mises au point d’une technique qui vise à sélectionner, monter, coller et recadrer l’infra-ordinaire pour sans cesse fabriquer du texte mélangé et broyé.[…]
Poly-poète, poète polymorphe, Véronique Vassiliou croise le poème avec d’autres pratiques mnémographiques qui dynamisent la lecture, mixte entre un voir et un lire qui électrise notre rapport au texte, fruit d’une pensée visuelle et d’une recherche sonore… »
Anne Malaprade : « Véronique Vassiliou, Poésiefiction » in Douze poètes, anthologie critique et poétique, vol. 2. Prétexte éditeur, juin 2006.

Publications

  • Les petites mains. Musée d’arts de Nantes/Maison de la poésie de Nantes, 2022
  • . Nous éditions, 2021
  • Jardins. Anne Slacik et Véronique Vassiliou. Voix éditions, collection « face à main », 2018
  • Le sens du sens (affiche de poésie). Le Bleu du Ciel, 2017
  • Jam Jam. Argol, 2016
  • Rose & Madeleine (avec Fabienne Yvert). Réédition, Le Tripode, 2014
  • Echantillons. Bleu du ciel, 2013
  • N.O. Le détournement, traduction en anglais et postface de Louis Armand. Vlak Intineraries, 2013.
  • L’almanach Vassiliou. Argol, 2009.
• Le petit Vassiliou ménager illustré. Contre-pied, 2007.
  • Rose & Madeleine (avec Fabienne Yvert). Harpo & L’arbre, 2006.
  • Le + et le – de la gravité. Comp’act, 2006
  • Le Coefficient d’échec. Comp’act, 2006 (édition revue et corrigée).
  • Une petite nappe verdâtre mal découpée. Contre-Pied, 2004.
  • N.O. Le détournement. Comp’act, 2002.
  • Le Coefficient d’échec. Voix éditions, collection “vents contraires”, 2001
  • Seuils. Harpo &, automne 2000.
  • Appellation Contrôlée, Fidel Anthelme X, janvier 2001
  • Je dans quelques uns de ses états. Édition des petits livres, 2000.
 (in Fabienne Yvert. Télescopages, Tripode, 2010)
  • Une si sale Lumière. Éd. du Rouleau Libre, livre peint par Joël Leick, 1998
  • Comment, en noirs. Les Cahiers éphémérides, T. I, fasc. 4. Avril-juin 1998
  • N.O., le détournement (extrait). Éditions Contre-Pied, septembre 1998.
  • Le passage (reprises), livre manuscrit, peint par Anne Slacik, 1995.
  • Je touche du bout du doigt. avec Jean-Marc Scanreigh, diptyque, gravures sur bois. 1994
  • Deux. Atelier des Grames, 1993.
  • La Voix. La Main courante, accompagné de gravures d’Anne Slacik, 1992.
  • Geste 8 et 5. Messidor, 1991.

Autres :

  •  Le Voyage d’Angèle, journal. Collection Beaux-Arts de Metz (dirigée par Richard Meier). Atelier édition, 2002
  • La boîte d’Angèle Basile-Royal conservée par Véronique Vassiliou, Les sauvages éditions, mars 2001
Guadalupe Salgado, "Rompase en caso de crisis / break in crisis" (détail), 2022 - broderie touffetée sur structure métallique

Dans le cadre de son partenariat avec Atelier Mondial, programme de résidences international, et le musée du textile d’Oaxaca, La Kunsthalle accueille d’avril à juillet 2023 Guadalupe Salgado, artiste plasticienne, pour une résidence de recherche textile.

Guadalupe Salgado s’intéresse à la condition humaine, à la façon dont nous construisons notre identité à partir de nos actions. C’est en partant du tapis, objet textile, familier et réceptacle de nos usages et rituels quotidiens qu’elle déploie sa réflexion. Support graphique, le tapis peut être dessin, sculpture, installation, un objet en soi qui fait la transition entre l’intime et autrui, entre l’intérieur et l’extérieur.
Partant de ce travail textile, Guadalupe Salgado s’intéressera à Mulhouse au marché. Espace animé, coloré mais aussi codifié, elle l’infiltrera par le biais d’actions relevant de ce qu’elle connait déjà de ces espaces marchands traditionnels. Elle partira de ses références mexicaines, les confrontera à ce qu’elle découvrira et de là naitront de nouvelles pièces plastiques et performatives.

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Découvrez l’exposition Alchimia Nova à l’occasion d’un échange avec un·e médiateur·rice du centre d’art.

Entrée libre et gratuite.

© La Kunsthalle Mulhouse

RDV pour les tous petits, jusqu’à 6 ans, accompagnés d’au moins un parent.

A destination des jeunes enfants et de leurs parents, ce temps privilégié permettra de découvrir l’exposition Alchimia Nova par les odeurs et les textures à travers le jeu et l’éveil.

Gratuit, sur réservation (places limitées) à kunsthalle@mulhouse.fr / 03 69 77 66 47

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Pendant la pause méridienne, La Kunsthalle propose une visite commentée de l’exposition Alchimia Nova, suivie d’un déjeuner concocté par Épices pour poursuivre les échanges en toute convivialité.

Participation au repas 10€, sur inscription au 03 69 77 66 47 / kunsthalle@mulhouse.fr

En partenariat avec l’association Épices.

Nicolas Tardy, "Nous sommes", 2022

Visuel réalisé par Nicolas Tardy pour l’édition 2023 des badges de vœux de La Kunsthalle.

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Découvrez l’exposition Alchimia Nova à l’occasion d’un échange avec un·e médiateur·rice du centre d’art.

Entrée libre et gratuite.

© La Kunsthalle Mulhouse

Visite/atelier proposée aux enfants accompagnés de leurs parents à partir de 6 ans
Dimanche 2 avril → de 15h à 17h

Les familles découvriront l’exposition Alchimia Nova de manière ludique, accompagnés de l’artiste Juliette Vergne.
Ensemble, ils expérimenterons le Tataki-Zomé, art ancestral japonais, dont le principe consiste à réaliser une impression sur un tissu en martelant des végétaux fraîchement cueillis.
Une belle occasion de partager un moment complice et créatif en famille !

Gratuit, sur réservation (places limitées) à kunsthalle@mulhouse.fr / 03 69 77 66 47

Juliette Vergne travaille le textile et oriente sa pratique vers une production responsable, soucieuse de l’environnement. Dans son approche du textile, elle souhaite revaloriser les techniques d’impression anciennes ou encore des teintures naturelles.

 

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Pendant la pause méridienne, La Kunsthalle propose une visite commentée de l’exposition Alchimia Nova, suivie d’un déjeuner concocté par Épices pour poursuivre les échanges en toute convivialité.

Participation au repas 10€, sur inscription au 03 69 77 66 47 / kunsthalle@mulhouse.fr

En partenariat avec l’association Épices.

© La Kunsthalle Mulhouse

Visite-atelier à la semaine pour les 6 à 12 ans.

Tout au long de la semaine, le parcours Kunskids amène les jeunes visiteurs à découvrir l’exposition Alchimia Nova de manière ludique.
En compagnie de l’artiste Marie-Paule Bilger, les participants seront conviés à une véritable enquête du vivant.
Ils exploreront le paysage et les végétaux afin d’en identifier leurs odeurs, leurs sons à l’aide d’un matériel adéquat pour capter le chant d’une fleur, et leurs couleurs. Ces différentes pistes d’expérimentations donneront lieu à un herbier sensible et sensoriel.

Gratuit, sur inscription (places limitées) au 03 69 77 66 47 / kunsthalle@mulhouse.fr.

Marie-Paule Bilger est une artiste pluridisciplinaire qui depuis plusieurs années répertorie les fleurs autour de la friche industrielle Motoco. Cet intérêt pour les plantes rudérales, également appelées les mauvaises herbes, lui permet de réaliser, entre autres, un herbier. Un véritable outil sensible et de connaissance sur le paysage.

Anne Marie Maes, “Sensorial Skins”, vue d’installation Cyfest#14 à Yerevan, Arménie, 2022 - Courtesy et crédit photographique : Anne Marie Maes

Découvrez l’exposition Alchimia Nova à l’occasion d’un échange avec un·e médiateur·rice du centre d’art.

Entrée libre et gratuite.